Niederhäusern, François Louis Frizt de (1828-1888)

De Une correspondance familiale

Dans une lettre, Marie Mertzdorff fait allusion aux « beaux paysages » de « M. de Niederhäusern » (lettre de l’été 1878).

François Louis Frizt de Niederhäusern (ou Niederhäusern-Koechlin) est un peintre suisse qui travaille à Genève jusqu’en 1867. Il se fixe à Mulhouse à la suite de son mariage (à Moscou) avec Olga Koechlin (née en 1844) ; ils ont deux enfants, Renée de Niederhäusern (1868-1935) et Marthe de Niederhäusern (née en 1872).
François Louis Frizt de Niederhäusern participe au Salon de Paris à partir de 1863. Dessinateur, fusiniste, il peint des animaux et des paysages – dont plusieurs sont exposés au musée de Mulhouse.

[d’après E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs…, 1999]

(Voir la monographie sur les autres artistes mentionnés dans les lettres)



Pour citer cette page

« Niederhäusern, François Louis Frizt de (1828-1888) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Niederh%C3%A4usern,_Fran%C3%A7ois_Louis_Frizt_de_(1828-1888)&oldid=42144 (accédée le 19 juillet 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.