Minery, Jean Baptiste (né en 1813) et ses proches

De Une correspondance familiale

Le nom de « Minery » apparaît sous la plume de Charles Mertzdorff. Lorsqu’il écrit : « Minery d'ici Vieux-Thann est parti avec une voiture de pain » (5 août 1870), il s’agit probablement de Jean Baptiste Minery. Ailleurs, l’identification est plus hasardeuse, par exemple le lendemain (lettre du 6 août 1870) : « la portière m'apporte un bout de papier que m'adresse Minery. Mac Mahon a pris 40 canons ».  

Jean Baptiste Minery, né à Cernay le 18 septembre 1813, est fils de Jean Baptiste Minery, boulanger, décédé à Steinbach le 3 mars 1842, et de Marguerite [Croslé], cabaretière, née vers 1788. Le 30 mai 1850 Jean Baptiste Minery épouse Joséphine Ismard Blim, née le 16 mars 1829, fille de Charles Edouard Blim, alors capitaine en retraite, 61 ans, et de Marie Jeanne Françoise François, 53 ans. André Minery, garde forestier à Steinbach, 30 ans, frère de l'époux est l’un des témoins. Ensuite Jean Baptiste Minery est présenté comme « aubergistes boulanger » (lettre du 28 juin 1874).

Le recensement de 1866 relève à Vieux-Thann que Jean Baptiste Minery, boulanger, âgé de 52 ans, vit avec son épouse Célestine Bodemer, venue du Bas-Rhin, cabaretière, âgée de 35 ans et ses trois enfants : Victor (15 ans), Charles (11 ans) et Célestine (3 ans 1/2).

Ce recensement de 1866 relève également la présence à Vieux-Thann de Charles Minery, né vers 1825, cabaretier, époux de Caroline Mühringer, née vers 1840 ; ils ont alors un fils Charles âgé de 4 ans et une fille, Marie, âgée de 9 mois. Habite à côté Nanette Minery, épicière, célibataire, née vers 1824.



Pour citer cette page

« Minery, Jean Baptiste (né en 1813) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Minery,_Jean_Baptiste_(n%C3%A9_en_1813)_et_ses_proches&oldid=42114 (accédée le 1 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.