Mi-juillet 1915

De Une correspondance familiale


Carte en franchise de Guy de Place (au front) à Jacques Meng (Fellering)


original de la carte mi-juillet 1915.jpg original de la carte mi-juillet 1915 (adresse).jpg


Reçu le 21 Juillet 1915
Répondu le 21 Juillet 1915

Mon cher Monsieur Meng[1]

A la suite de diverses circonstances que je ne puis expliquer par lettre, je suis obligé de vous prier de faire cesser jusqu’à nouvel ordre toute vente de coupons dans le pays, quelle que soit l’origine desdits coupons. S’il y avait lieu de modifier cette interdiction formelle de vente à quelque personne que ce soit, M. de Fréville[2] vous en aviserait.

Cordialement à vous

GP

de Place

4e Régiment d’artillerie

Section []

Secteur postal 92


Notes

  1. La partie imprimée de la carte comporte la mention : Cette carte doit être remise au vaguemestre. Elle ne doit porter aucune indication du lieu d’envoi ni aucun renseignement sur les opérations militaires passées ou futures. S’il en était autrement elle ne serait pas transmise.
  2. Charles de Fréville.

Notice bibliographique

D’après l’original

Annexe

Monsieur Meng

au presbytère protestant de Felleringen

Via Bussang

Alsace française

Pour citer cette page

« Mi-juillet 1915. Carte en franchise de Guy de Place (au front) à M. Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mi-juillet_1915&oldid=43117 (accédée le 7 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.