Mercredi 7 juillet 1915

De Une correspondance familiale

Carte d’Hélène Duméril (épouse de Guy de Place) (château de Livet dans l’Orne) à Jacques Meng (Fellering)

original de la carte 1915-07-07 recto.jpg original de la carte 1915-07-07 (verso).jpg


Reçu 10 juillet 1915
Répondu [20] juillet 1915
Répondu 21 juillet 1915

7 Juillet 1915[1]

Cher Monsieur Meng,

Mon mari[2] m’avait écrit au moment de son départ de Besançon que Flory vous avait remis les derniers bijoux qu’il avait rangés chez lui lorsque mon armoire à glace avait été fracassée. Mon mari me disait que vous enverriez ces bijoux par la poste, recommandés ou en valeur déclarée, je ne sais pas au juste, et que vous les adresseriez à Mme Duméril[3], 25 rue Montparnasse.

Comme je ne vois rien venir je commence à m’inquiéter un peu et je voudrais bien savoir si vous avez fait cette expédition et à quelle date ? Flory devait avoir encore chez lui une petite montre en or garnie de perles, 2 chaînes de montre en or, 2 bracelets en or ; le tout doit représenter une valeur d’environ 1 500 F. Est-ce bien cela ce que Flory vous a remis ? Veuillez cher Monsieur Meng, recevoir avec tous mes remerciements mes bien sincères salutations pour vous et Madame Meng[4],

H. de Place

P.S. Je suis assez pressée de recevoir ce paquet [  ] de la chaîne de montre : je n’en ai plus à mettre.


Notes

  1. Carte deuil.
  2. Guy de Place.
  3. Marie Stackler, veuve de Léon Duméril.
  4. Marie Gayot, épouse de Jacques Meng.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mercredi 7 juillet 1915. Carte d’Hélène Duméril (épouse de Guy de Place) (château de Livet dans l’Orne) à Jacques Meng (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_7_juillet_1915&oldid=35230 (accédée le 15 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.