Mercredi 5 février 1879

De Une correspondance familiale

Lettre d’Edgar Zaepffel (Nancy) à son beau-frère Charles Mertzdorff (Vieux-Thann)


Fs1879-02-05 Ed-Zaepffel.jpg


5 Février[1]

Mea culpa, mea maxima culpa, mon cher Charles. La fièvre électorale, un lumbago et la chasse m’ont fait oublier que j’avais à vous accuser réception d’une traite de 3 850 F et à vous en remercier. Je confesse tous mes torts et j’en demande humblement pardon. Je suis retourné hier à la chasse pour la clôture et j’en suis revenu avec une courbature complète et des douleurs dans tous les membres, bien heureux encore d’avoir pu rentrer chez moi. Il faut dire aussi qu’il n’a pas cessé de neiger et de neiger à gros flocons, pendant toute la journée.

Je ne sais ce que vous pensez des élections sénatoriales. Pour moi, je me permets de les considérer comme satisfaisantes. Je ne vois pas des radicaux, des gens de sac et de corde dans chaque républicain qui est élu, et je pense très fermement que plus la nouvelle chambre sera républicaine, plus nous avons de chance d’échapper à de nouvelles commotions. À l’inverse d’une certaine école, je vois des conservateurs dans ceux qui veulent la conservation de la République, et des factions dans ceux qui cherchent à la faire tomber.

Émilie[2] a dû vous donner des nouvelles de sa santé, car elle m’a dit vous avoir écrit hier, pendant que je pataugeais dans la neige. En somme elle a passé un bon hiver, sans érésipèle, sans rhume et sans trop de migraines.

Mes reins ne me permettent plus de vous en dire davantage et je vous quitte en vous chargeant de bons souvenirs pour le ménage Heuchel[3] et en vous serrant cordialement la main.

E. Zaepffel


Notes

  1. L’année n’est pas indiquée. Il s’agit probablement de 1879 : aux élections sénatoriales du 5 janvier 1879 les républicains obtiennent une avance de plus de 40 sièges (174 contre 126) sur les conservateurs.
  2. Émilie Mertzdorff, sœur de Charles et épouse d’Edgar Zaepffel.
  3. Georges Heuchel et son épouse Élisabeth Schirmer.

Notice bibliographique

D’après l’original.

Pour citer cette page

« Mercredi 5 février 1879. Lettre d’Edgar Zaepffel (Nancy) à son beau-frère Charles Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_5_f%C3%A9vrier_1879&oldid=35206 (accédée le 18 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.