Mercredi 21 mars 1877 (A)

De Une correspondance familiale


Lettre de Henri Delaroche (Le Havre) à son cousin Louis Daniel Constant Duméril (Vieux-Thann)


original de la lettre 1877-03-21A pages 2-3.jpg


Havre 21 Mars 1877

Mon cher Constant,

J’ai à te remercier des bonnes lettres que tu m’as adressées le 21 Février, puis le 12 de ce mois. Depuis la réception de la première, nous avons eu le grand plaisir de faire connaissance à Paris avec votre future belle-fille[1] que nous avons trouvée charmante.

Maintenant que nous la connaissons l’avons vue nous sommes encore plus heureux d’avoir pu faire naître l’idée d’une union qui est si bien faite pour assurer le bonheur de Léon et le vôtre. Madame Stackler[2] nous a beaucoup plu, & devra être pour votre fils une excellente & très agréable belle-mère. J’ai vu que le mariage a été fixé au 9 du mois prochain. Je m’arrangerai donc pour être à Mulhouse un peu avant cette époque, c’est à dire le 8 au matin au plus tard, & probablement le 7.

Je suis bien contrarié d’avoir à te dire que Raoul[3] se trouvera empêché de m’accompagner. Je te prie de vouloir bien l’excuser auprès de Madame Stackler et de ton cousin en leur faisant agréer tous ses regrets de ne pouvoir assister à votre bonne réunion de famille. J’espère qu’il pourra se dédommager en vous allant faire une visite à quelque autre époque.

Je remets au moment où je serai à Vieux-Thann le plaisir de causer avec toi & Félicité[4] & en attendant je vous envoie toutes mes amitiés & l’expression de mon affectueux dévouement.
H. Delaroche

Le mariage de Jules Gastambide[5] n’aura lieu que le 25 août.
Céline[6] vient de recevoir la lettre de Félicité & a le plaisir de lui répondre[7].


Notes

  1. Marie Stackler va épouser Léon Duméril.
  2. Marie Stéphanie Hertzog, veuve de Xavier Stackler et mère de Marie.
  3. Michel Raoul Delaroche, fils du signataire.
  4. Félicité Duméril, épouse de Louis Daniel Constant Duméril.
  5. Jules Gastambide épouse Elizabeth Dhombres.
  6. Céline Oberkampf, épouse d’Henri Delaroche.
  7. Voir la lettre suivante.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Mercredi 21 mars 1877 (A). Lettre de Henri Delaroche (Le Havre) à son cousin Louis Daniel Constant Duméril (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_21_mars_1877_(A)&oldid=35054 (accédée le 13 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.