Mardi 1er avril 1919

De Une correspondance familiale


Lettre d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (mobilisé)


original de la lettre 1919-04-01 pages 1-4.jpg original de la lettre 1919-04-01 pages 2-3.jpg


1er Avril 19

Mon cher Louis,

Ta lettre ce matin a été la bienvenue quoiqu’elle nous apporte plutôt l’expression de ton ennui et de la tristesse qu’amènent la pluie, la vie monotone et trop peu occupée, l’absence du Colonel, etc. Carmen[1] et Mme Butterfly[2] bochisées ne suffisent pas à rendre ton existence intéressante ni amusante. Où sont les beaux jours d’Avolsheim et les charmantes jeunes filles ?

Si L. Daum[3] peut te prendre auprès de lui cela mettra beaucoup d’intérêt dans l’emploi de tes journées et en même temps tout le charme de l’amitié, mais peut-être te restera-t-il moins d’heures pour te plonger dans la philosophie ce qui, pour le présent, constitue ton occupation la plus agréable.

Nous avons eu le grand plaisir d’une courte visite de Pierre[4]. Il n’a pu arriver que Dimanche matin et est reparti Dimanche soir, avec Michel[5]. Antoinette[6] était à Remiremont, elle a dû repasser aujourd’hui par Epinal. Pierre espère obtenir son mariage pour la fin de Mai et cherche un appartement meublé introuvable, paraît-il. M. Daum[7] a déclaré qu’il ne fallait lui parler de rien avant le 14 Avril. A ce moment il aura un de ses neveux[8] démobilisé et pourra se reposer sur son activité.

Pour la maison de Vieux-Thann[9], l’achat en est décidé, les conditions fixées, mais pour se donner le temps de s’acclimater aux affaires et au pays avant de se lier définitivement, Pierre commencera par la louer avec promesse de vente.

Jacques[10] va demain rencontrer son associé à Belfort où il est encore à l’hôpital ; il a vu dernièrement Marius[11]. La famille est prête à mettre dans l’affaire tous les fonds qu’il faudra, et à la racheter toute entière si Jacques le désire… En un mot les rôles sont complètement renversés.

Les portraits des enfants sont achevés, même Patrice et Bernard[12].

Claude[13] sera remis dans la circulation dans 8 jours.

La vente pour le P. de C.[14] a très bien marché et a été très belle, très animée. Michel a honoré Elise[15] de sa visite.

J’aurai soin de ton gilet de laine.

Je t’embrasse tendrement cher enfant.

Emy

Henri[16] est ici en ce moment jusqu’à Lundi, je crois. Ton papa[17] rentré Samedi soir après avoir assisté aux obsèques de M. Félix Adam et avoir été à Calais, Oye, Petite Synthe, Dunkerque, Hazebrouck.

J’ai vu hier ta montre en portant la mienne en réparation. Elle est achevée, mais insuffisamment réglée. Vu son âge il ne faudra pas exiger qu’elle ne fasse pas un écart, de moins de 5 ou 6 secondes minutes par semaine. Comment te la faire parvenir ? comment et à quelle adresse ? la poste me paraît peu sûre, et je n’entrevois pas d’occasion pour Neunkirchen.


Notes

  1. Carmen est un opéra-comique de Georges Bizet, sur un livret de Meilhac et Halévy, d'après la nouvelle Carmen, de Prosper Mérimée, créé en 1875.
  2. Madame Butterfly est un opéra italien de Puccini, créé à Milan en 1904.
  3. Léon Daum ?
  4. Pierre Froissart, frère de Louis.
  5. Michel Froissart, frère de Louis.
  6. Antoinette Daum, fiancée de Pierre Froissart.
  7. Antonin Daum, père d’Antoinette.
  8. Probablement l’un des fils de son frère Auguste Daum.
  9. Voir la lettre du 13 février 1919 (B).
  10. Jacques Froissart, frère de Louis.
  11. Marius Arquembourg.
  12. Patrice et Bernard Colmet Daâge.
  13. Le petit Claude Froissart.
  14. Une vente de charité ?
  15. Elise Vandame, épouse de Jacques Froissart.
  16. Henri Degroote.
  17. Damas Froissart.

Notice bibliographique

D’après l’original


Pour citer cette page

« Mardi 1er avril 1919. Lettre d’Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (mobilisé) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mardi_1er_avril_1919&oldid=53238 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.