Lundi 9 avril 1855

De Une correspondance familiale


Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à Charles Lucien Bonaparte (Paris)


original de la lettre 1855-04-09 (Bibliothèque centrale du MNHN, Paris 2010).jpg


1051

Cote vingt-trois six cent sixième pièce

Lundi soir 9 avril 1855

Mon cher et honoré confrère[1],

Je suis assez heureux pour vous dire que j’ai pu arranger mes affaires de manière à accepter votre agréable proposition pour Mercredi et j’aurai grand plaisir <à me> trouver dans cette réunion.

Mon fils[2] qui avait pris des engagements pour ce jour-là n’aurait pas[3] s’en débarrasser et il m’a chargé de vous remercier en son nom de votre aimable proposition.

Veuillez agréer l’expression de tout mon dévouement.

Le Professeur

C. Duméril


Notes

  1. Le classement de cette lettre dans le fonds Bonaparte laisse supposer que le destinataire est effectivement Charles Lucien Bonaparte.
  2. Auguste Duméril.
  3. Il manque un mot.

Notice bibliographique

D’après l’original au Muséum national d’histoire naturelle (Ms 2600, n°1051)

Pour citer cette page

« Lundi 9 avril 1855. Lettre d’André Marie Constant Duméril (Paris) à Charles Lucien Bonaparte (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_9_avril_1855&oldid=42646 (accédée le 11 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.