Laurillard, Charles Léopold (1784-1853)

De Une correspondance familiale

André Marie Constant Duméril est en relation avec Charles Léopold Laurillard (lettre du 24 novembre 1832).

Charles Léopold Laurillard est né à Montbéliard comme Cuvier. Il fait un premier apprentissage en architecture et donne des cours aux enfants des familles aisées de sa ville natale. Venu à Paris en 1803, il travaille chez le peintre Jean Baptiste Regnault. En 1804, Frédéric Cuvier l’introduit au Muséum. Charles Léopold Laurillard devient le dessinateur, préparateur et secrétaire particulier de Georges Cuvier, l’accompagnant dans ses déplacements en Europe. Après la mort de Georges Cuvier en 1832, il continue à travailler au Muséum et à vivre dans l’entourage de la veuve du savant, Anne Marie Coquet de Trazail, puis de sa belle-fille Sophie Duvaucel.

Charles Léopold Laurillard publie l’Éloge de M. le Baron Cuvier (1833) puis, avec Mercier : Anatomie comparée. Recueil de planches de myologie dessinées par Georges Cuvier ou exécutées sous ses yeux par M. Laurillard (1850).

(Voir la monographie sur les autres artistes mentionnés dans les lettres)



Pour citer cette page

« Laurillard, Charles Léopold (1784-1853) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Laurillard,_Charles_L%C3%A9opold_(1784-1853)&oldid=42002 (accédée le 18 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.