Körösi , Mlle (active autour de 1900)

De Une correspondance familiale


En 1903 les Froissart emploient comme institutrice une jeune fille autrichienne, Mlle Körösi (lettre du 26 juillet 1903). Louis Froissart se souvient : « C’était une Autrichienne de Graz, bonne comme du bon pain et compatissante ».

Émilie Mertzdorff-Froissart reste en relation avec elle. Elle précise que Mlle Körösi tient au bord du lac de Genève une pension de famille (lettre du 3 janvier 1915).


Pour citer cette page

« Körösi , Mlle (active autour de 1900) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=K%C3%B6r%C3%B6si_,_Mlle_(active_autour_de_1900)&oldid=56654 (accédée le 3 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.