Jussieu, Antoine Laurent de (1748-1836) et ses proches

De Une correspondance familiale

Au Muséum, à l’Institut et dans d’autres institutions scientifiques, André Marie Constant Duméril a l’occasion de rencontrer Antoine Laurent de Jussieu ; il le mentionne rarement dans ses lettres.

Les Jussieu sont, sur trois générations, des botanistes : Antoine Laurent de Jussieu est le neveu de Antoine de Jussieu (1686-1758), Bernard de Jussieu (1699-1777) et Joseph de Jussieu (1704-1779), naturaliste voyageur. Fils d’un apothicaire lyonnais, Antoine Laurent de Jussieu vient à Paris en 1765, enseigne au Jardin du roi (jusqu’en 1826) et devient directeur du nouveau Muséum (1794). Il occupe la chaire de professeur de botanique à la faculté de médecine de Paris (1804) jusqu’à sa révocation (1822).

Son fils Adrien de Jussieu (1797-1853) lui succède au Muséum. Adrien de Jussieu et son épouse et cousine Magdeleine Antoinette de Jussieu (1797-1831) ont une fille Thérèse Valentine de Jussieu (1831-1863), épouse d’Hippolyte Fizeau.



Pour citer cette page

« Jussieu, Antoine Laurent de (1748-1836) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jussieu,_Antoine_Laurent_de_(1748-1836)_et_ses_proches&oldid=41961 (accédée le 28 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.