Jeudi 26 octobre 1916

De Une correspondance familiale

Carte-lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (Camp de La Braconne)

original de la lettre 1916-10-26.jpg


26 Octobre

Mon cher Louis, nous recevons ce soir une carte de Michel[1] ravi du succès auquel il coopère et prêt à faire de nouveaux bonds en avant. Sa carte est du 24, le jour même de l’attaque de Douaumont[2]. Je pense que tu seras content de savoir que ce succès s’est effectué sans dommage pour lui. Nous le pensons très exposé. Il était observateur dans les tranchées d’infanterie.

J’espère que tu continues à bien aller. Mon rhume est fini.

Je t’embrasse.

Emy


Notes

  1. Michel Froissart, frère de Louis.
  2. Le 24 octobre le fort de Douaumont est repris aux Allemands qui l’occupaient depuis février 1916.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Jeudi 26 octobre 1916. Carte-lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (Camp de La Braconne) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_26_octobre_1916&oldid=53798 (accédée le 15 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.