Jeudi 14 novembre 1918 (A)

De Une correspondance familiale

Suite de la note de Guy de Place (mobilisé) aux chefs de service : MM. Meng, Zwingelstein, Meyer, Hochstetter et Wallenburger (Fellering)

original de la lettre 1918-11-14A page 1.jpg original de la lettre 1918-11-14A page 2.jpg


communiqué par copie le [20] Novembre 1918
Répondu le 25 Novembre 1918

Jeudi 14 novembre

Suite à Ma note du 13 pour MM. les chefs de service

Aussitôt Mulhouse évacuée par l’armée allemande, M. ZWingelstein et M. Meyer ou l’un de ces deux Messieurs, se rendra à Morschwiller pour se rendre compte de l’état de l’usine, ce qu’elle est devenue pendant la guerre, où est le personnel, etc., et m’en informera.

L’administration s’est refusée jusqu’ici à faire établir le compte complet de nos dommages sous prétexte que des Bombardements nouveaux pouvaient encore en modifier le chiffre. Cette raison n’existe plus. Il y a donc lieu de demander la nomination immédiate des experts qui pour le compte de l’administration et pour notre compte établiront la valeur des dégâts, aussi bien pour les Machines que pour les Bâtiments. Si l’administration ne veut pas y collaborer sans attendre, faire le travail pour nous, de manière à être tous prêts à le présenter le moment venu. Se servir du schéma remis par M. Froissart[1], en laissant en blanc les colonnes que vous ne pouvez pas remplir.

A ce propos il doit exister dans le bureau de M. ZWingelstein un ancien projet fait par M. Duméril[2] pour le plan futur de l’usine. Le rechercher, m’en faire un Calque et me l’envoyer à Paris.

Etablir dès à présent la perte de salaire de nos ouvriers et de tous nos employés et contremaîtres ; le chiffre étant arrêté au 1er janvier 1919. Pour les contremaîtres et employés l’état sera nominatif. Bien entendu tenir compte de ce qu’ils touchaient pendant la guerre. Tenir compte de la prime et des gratifications. Comme chiffre de prime prendre la moyenne des 3 ou 4 dernières années, et choisir le chiffre le plus avantageux pour l’employé.

GP


Notes

  1. Damas Froissart.
  2. Léon Duméril (†).

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Jeudi 14 novembre 1918 (A). Suite de la note de Guy de Place (mobilisé) aux chefs de service : MM. Meng, Zwingelstein, Meyer, Hochstetter et Wallenburger (Fellering) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_14_novembre_1918_(A)&oldid=53719 (accédée le 8 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.