Janzé, Frédéric de (1817-1900) et son frère Édouard

De Une correspondance familiale

Dans ses lettres à son cousin Henri Delaroche, Auguste Duméril donne des nouvelles de leurs anciens condisciples à l’Institution Morin de Fontenay-aux-Roses : « de Janzé jeune » (21 janvier 1831 et 17 février 1831) et « de Janzé aîné » (12 avril 1832). Ils sont les fils de Henri de Janzé.Henri de Janzé (1784, Brest-1869, Paris), Conseiller d'État, est le fils de Louis Henri de Janzé (1752-1840), avocat au Parlement de Bretagne, maître de forges, fermier général des messageries de Bretagne, et de Marie Françoise Agathe Chagniès († 1854).

Henri de Janzé et son épouse Eugénie Bigot de Prémeneu (1787-1817) ont trois enfants :

  1. Marie Louise Eugénie de Janzé (1810-1861). En 1831 elle épouse Paul Eugène Lanjuinais (1799-1872)
  2. Édouard de Janzé, « de Janzé aîné » (1812-1855). En 1844 il épouse Eugénie Tirebarbe d’Aubermesnil (1824-1901)
  3. Frédéric de Janzé, dit le Vicomte, « de Janzé jeune » (1817-1900), maître de forges. En 1857 il épouse Alix de Choiseul (1832-1915), femme de lettres, fille du comte Octave de Choiseul-Gouffier.



Pour citer cette page

« Janzé, Frédéric de (1817-1900) et son frère Édouard », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Janz%C3%A9,_Fr%C3%A9d%C3%A9ric_de_(1817-1900)_et_son_fr%C3%A8re_%C3%89douard&oldid=59785 (accédée le 30 mai 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.