Halot, Pierre François (vers 1753-1800) et ses proches

De Une correspondance familiale

Le nom de « M. Halot » (3 septembre 1791) ou « M. Hallot » (22 juillet 1800) apparaît dans les lettres d’André Marie Constant Duméril à ses parents. La famille Halot est amiénoise.

Pierre François Halot, né à La Vicogne (Somme), est juge au tribunal civil d’Amiens. André Marie Constant Duméril fait allusion à son décès (lettre du 22 juillet 1800). Pierre François Halot épouse Geneviève Victoire Mouchart. Ils ont au moins deux enfants :

  • François (Nicolas) Halot (1781-1821), avoué. En 1806 il épouse Adélaïde Eugénie Maisnel (1780-1823). François Halot meurt d’« hydropisie générale »
  • (Cécile) Victoire Halot (1782). En 1803 elle épouse François de Paul Josse, officier de santé.



Pour citer cette page

« Halot, Pierre François (vers 1753-1800) et ses proches », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Halot,_Pierre_Fran%C3%A7ois_(vers_1753-1800)_et_ses_proches&oldid=60531 (accédée le 13 juillet 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.