Hébert, Edmond (1812-1890) et ses proches

De Une correspondance familiale

Un repas des Milne-Edwards chez les Hébert est signalé dans une lettre du 31 janvier 1874, ainsi que d’autres visites.

Edmond Hébert est un géologue. Après des études à Auxerre et à École Normale supérieure (1833), il devient professeur au lycée de Meaux (1836), puis, à l’École Normale supérieure, préparateur de chimie (1838), répétiteur de physique, conservateur des collections, sous-directeur des études, et, en 1852, directeur des étude scientifiques et maître des conférences de géologie. Il soutient sa thèse de doctorat en 1857, et obtient la même années la chaire de géologie de la Sorbonne. Il est élu à l'Académie des sciences en 1877 et préside trois fois la Société géologique de France.

Ses nombreuses publications, comptes-rendus, mémoires, articles, rapports, sont consacrés principalement au Jurassique et ses strates antérieures, aux formations des différentes subdivisions du Crétacé et de l’Ère tertiaire. Signalons : Aperçu géologique sur la succession et le mode de formation des couches éocènes du bassin de Paris ; Du Terrain jurassique (Provence, côtes de la Manche) ; Rapport sur la partie géologique et minéralogique du voyage de MM. Grandidier frères (Ernest et Alfred) (1860) ; Comparaison de l'éocène inférieur de la Belgique et de l'Angleterre avec celui du bassin de Paris (1873) ; Notes sur le terrain crétacé du département de l'Yonne (1876) ; Notice sur Gabriel Delafosse (1879).

Hypothèse : Edmond Hébert épouse Joséphine Lemaire à Paris en 1840 (l'état-civil reconstitué ne permet pas de certifier l’identité des personnes).



Pour citer cette page

« Hébert, Edmond (1812-1890) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=H%C3%A9bert,_Edmond_(1812-1890)_et_ses_proches&oldid=41926 (accédée le 5 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.