Foulon, Louis Nicolas Joseph (1764-1831)

De Une correspondance familiale

En 1800, le docteur Foulon demande à André Marie Constant Duméril d’obtenir de Thouin, jardinier en chef du Jardin des Plantes de Paris, une centaine de végétaux pour compléter la collection du jardin botanique de Douai (lettre du 14 mars 1800). Le Muséum d’histoire naturelle de Paris possède une autre lettre, plus tardive (3 mars 1821), de Foulon à Duméril, signalée par le Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France (Paris, le tome II, 1914).

Louis Nicolas Joseph Foulon est né à Gouy (Pas-de-Calais). Licencié en médecine à Douai le 17 juillet 1787, il est nommé en l'an VII professeur de botanique et d'anatomie. Il est membre fondateur de la Société d'Agriculture, Sciences et Arts de Douai. Il est directeur du jardin botanique de Douai, le plus riche après celui de Paris, Montpellier et Toulouse. Décoré par le département du Nord pour la « propagation de la vaccine », Foulon participe au développement de la culture de la betterave. Sa notice nécrologique publiée dans les Mémoires de la S.A.S.A. indique qu'il est l'auteur de nombreux mémoires sur la botanique.

[D’après les renseignements communiqués par M. Michel Vangheluwe, conservateur du patrimoine]



Pour citer cette page

« Foulon, Louis Nicolas Joseph (1764-1831) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Foulon,_Louis_Nicolas_Joseph_(1764-1831)&oldid=41866 (accédée le 28 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.