Du Roure, Henry (1883-1914) et ses proches

De Une correspondance familiale


Les lettres des Froissart mentionnent à plusieurs reprises des membres de la famille « Du Roure ».

Édouard Du Roure (Desroys) (1852-1933) est inspecteur général des finances, percepteur des contributions directes à Biarritz (1888-1893) puis directeur des finances de la Ville de Paris et du département de la Seine (1903-1914).
Édouard Du Roure épouse en 1874 Marie Jeanne Clémentine Hamelin (née en 1855-probablement décédée en 1914) ; ils ont cinq enfants :

1- Charles (Guillaume Marie) Du Roure, né en 1879

2- René (Jean Marie) du Roure, né en 1881

3- Henry (Henri Charles Clément Antoine) Du Roure (1883-1914). Henry Du Roure (forme internationale du nom), né à Versailles, est mort pour la France en Meurthe-et-Moselle le 21 septembre 1914. Il présente sa thèse pour le doctorat de droit en 1910 : L'Autorité dans l'atelier. Le règlement d'atelier et le contrat de travail. Il exerce comme journaliste et plusieurs ouvrages de et sur lui sont publiés : Chroniques françaises et chrétiennes (1912) ; Vie d'un heureux (publié par Jean Des Cognets et Léonard Constant – voir la lettre du 8 novembre 1915) ; Théâtre et fragments... (1916) ; Lettres, précédées d'un Journal intime... (1920).

4- Madeleine Du Roure (1885-1919). Elle épouse à Paris en 1916 Maurice Perrin (1885-1934), fils d’un avocat et professeur de droit à la faculté libre d'Angers (voir la lettre du 30 août 1916). Ils ont un fils, Dominique Perrin.

5- Jeanne Du Roure, née en 1887 (voir la lettre du 13 août 1887), entre chez les Petites Sœurs de l’Assomption (voir la gazette du 14 octobre 1917).



Pour citer cette page

« Du Roure, Henry (1883-1914) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Du_Roure,_Henry_(1883-1914)_et_ses_proches&oldid=54482 (accédée le 1 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.