Bornèque, Marie Julie (1861-1945) et ses proches

De Une correspondance familiale

Les petites Marie et Émilie Mertzdorff réclament à leur bonne Cécile Besançon « des histoires de Marie Bornèque » (lettres de 31 octobre et du 5 novembre 1870). Plutôt qu’un personnage de roman ou un auteur pour enfants, Marie Julie Bornèque est une personne de leur entourage, fille de Pierre Léon Bornèque, médecin à Thann (plutôt qu'une parente de Pierre Léon Bornèque, nommée également Julie Bornèque).

Pierre Léon Bornèque (1828, Bitschwiller-lès-Thann – 1907, Thann), docteur en médecine, est fils de Pierre François Bornèque, meunier, maître de forges et Marie Anne Mélanie Mehrenberger (1795-1867). Pierre Léon Bornèque a huit sœurs et deux frères, dont Marie Joséphine Bornèque (1821-1865), épouse de Jean Thiébaud Sick (1818-1875) ; et Julie (Marie Rosalie) Bornèque (1818-1866) qui au recensement de 1866 à Thann vit avec sa mère, Marie Anne Mélanie Mehrenberger, veuve.

Pierre Léon Bornèque épouse en 1860, à Thann, Florine Odile Christophel (1841-1893) ; ils ont quatre enfants :
- Louise Bornèque (1855-1857)
- Marie Julie Bornèque (1861-1942), qui épouse en 1882 Paul Conraux (né en 1855), négociant à Thann, fils de François Joseph Conraux, le médecin de la famille Mertzdorff à Vieux-Thann.
- Georges Pierre Léon Bornèque (né en 1868), commerçant
- Pierre Bornèque (né en 1871).



Pour citer cette page

« Bornèque, Marie Julie (1861-1945) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Born%C3%A8que,_Marie_Julie_(1861-1945)_et_ses_proches&oldid=41629 (accédée le 11 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.