Bergerot, Guillaume (1773-1846) et ses proches

De Une correspondance familiale

En 1821, les Duméril recourent aux services de « M. Bergerot » pour transmettre du courrier (lettre du 9 octobre 1821). Dix ans plus tard, il est question de « Mme Bergerot » et de son fils (lettre du 26 mai 1831).

Guillaume (Joseph) Bergerot naît en 1773 à Besançon (Doubs). Il est « courrier de la malle ». Il épouse Anne Marie Sem (décédée à Paris en 1849) ; ils ont deux enfants :

  1. Arthenais Françoise Bergerot (1806, Besançon-1847, Paris). Elle épouse en 1827 Henry François Claveau (1769-1849) ; ils ont trois filles
  2. Joseph Alexandre Constantin Bergerot (né à Paris en 1811). Condisciple d’Auguste Duméril à l’Institution Morin à Fontenay-aux-Roses, il devient employé de la poste. Joseph Alexandre Constantin Bergerot épouse en 1857, à Paris, Mathilde Virginie Letellier de Grecourt, fille de Nicolas Letellier de Grecourt et Marie Joséphine Grisel.

Guillaume Bergerot décède à Paris en 1846.



Pour citer cette page

« Bergerot, Guillaume (1773-1846) et ses proches », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bergerot,_Guillaume_(1773-1846)_et_ses_proches&oldid=59733 (accédée le 13 avril 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.