Benoist, Albert (1853-1934) et sa famille

De Une correspondance familiale

La famille Benoist fait partie des relations de la famille Froissart (lettre du 11 avril 1917).

Albert Benoist, fils de Charles Benoist et (Marie Thérèse) Adeline Fréminet (née en 1832), appartient à une famille d’industriels rémois (filatures).

Albert Benoist est polytechnicien (X 1872, la même promotion que Damas Froissart). Son frère Georges Benoist (1860-1928) est également polytechnicien (X 1880). Albert Benoist épouse Jeanne Vincent, fille de Jean-Baptiste Charles Vincent (1817-1899), élève de l’école des Arts et Métiers de Châlons-sur-Marne, homme d’affaires, président de la Chambre de commerce des Vosges. Albert Benoist est manufacturier à Reims, président du tribunal de commerce, associé à son beau-père.

Albert Benoist et Jeanne Vincent ont une fille, Madeleine Benoist, épouse de Marcel Waldruche de Montrémy (1875-1972) ; ils ont eux-mêmes quatre enfants : François (né en 1909), Philippe (1913-1994), Jean (1914-1998) et Colette (1921-2014) Waldruche de Montrémy.

Albert Benoist fait partie des otages rémois désignés par les Allemands le 12 septembre 1914, qui devaient être pendus à la moindre tentative de désordre. Heureusement, la menace n’est pas mise à exécution.



Pour citer cette page

« Benoist, Albert (1853-1934) et sa famille », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Benoist,_Albert_(1853-1934)_et_sa_famille&oldid=53543 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.