Bérard, Jacques Etienne (1789-1869)

De Une correspondance familiale

En 1813 est publié, sous la double signature de J.-E. Bérard et F. Delaroche, un Mémoire sur la détermination de la chaleur spécifique des différents gaz. Quelques mois plus tôt (septembre 1812) Alphonsine Delaroche a signalé à son mari le travail de son frère François avec « M. Bérard ». Ils font tous les deux partie de la Société d’Arcueil.

Jacques Étienne Bérard est le fils du savant Étienne Bérard et il est comme lui lié à Berthollet, Chaptal, Laplace, de Candolle, Gay-Lussac. Il est professeur de chimie minérale à l’École supérieure de pharmacie de Montpellier. Il est membre de l'Académie Nationale de Médecine

Il est l’époux de Mlle Salettes.



Pour citer cette page

« Bérard, Jacques Etienne (1789-1869) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=B%C3%A9rard,_Jacques_Etienne_(1789-1869)&oldid=41579 (accédée le 1 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.