Vendredi 15 octobre 1915 (A)

De Une correspondance familiale


Lettre de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin) à son fils Louis Froissart (Paris)

original de la lettre 1915-10-15A page 1.jpg original de la lettre 1915-10-15A page 2.jpg


15 octobre 15[1]

Mon cher Louis,

Je t’envoie inclus une lettre (avec un chèque de 3 200) à remettre à la concierge, qui ou te remettre la quittance sur le vu de la lettre quoique je reconnaisse [ne verser] que 3 200 ou ne te remettre qu’un reçu d’une lettre contenant un chèque de 3 200 si elle le préfère pour ne pas se compromettre. Je préfère ce reçu ci-après.

Jacques[2] est ici pour 6 jours (Jusqu’au mardi soir ou mercredi matin) : il m’attendait à la gare de Rang-du-Fliers avec Elise[3] avant-hier [soir].

Nous avions conduit au Château de Romont la femme du capitaine de Calonne[4] arrivant par le même train que moi et qui n’avait pas de voiture.

(Le mari de cette dame a pu arriver au moment de la levée du corps[5]). Service au milieu d’une nombreuse assistance locale ayant une très bonne attitude. Excellente allocution, en chaire, du curé, puis au monument funéraire (qui est dans le parc du château) bons petits discours de Digard[6] et de M. [Panche] (le Châtelain de Camiers[7])

On est sans nouvelles de Michel[8]. Si tu en as de bonnes et récentes, fais-nous en part par télégraphe.

M. de France[9] ne sait de son fils[10] que ce que je lui ai écrit (et confirmé verbalement). Ça laisse malheureusement peu d’espoir ! Mille amitiés

D. Froissart

Dans le 4e ou 5e carton à partir du bas, à droite en regardant mon cartonnier sont au-dessous d’autres dossiers (de tous autres dossiers) des instructions polygraphiées par moi pour les gens qui réclament les allocations. Prière de m’en envoyer une.


Notes

  1. Papier avec tampon de Brunehautpré.
  2. Jacques Froissart, frère de Louis.
  3. Elise Vandame, épouse de Jacques Froissart.
  4. Marie-Thérèse de Sèze, épouse de Xavier de Calonne d’Avesnes, officier des dragons.
  5. Louis de Calonne d’Avesnes, père de Xavier, est décédé le 11 octobre 1915 au château de Romont (rattaché à Campagne-lès-Hesdin).
  6. Georges Digard.
  7. Le château du Rohart de Camiers, dans le Pas-de-Calais, appartient aux du Campe de Rosamel.
  8. Michel Froissart, frère de Louis.
  9. René Charles Ghislain de France (1842-1926).
  10. Louis de France, tué à l’ennemi le 6 octobre 1915.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Vendredi 15 octobre 1915 (A). Lettre de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin) à son fils Louis Froissart (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Vendredi_15_octobre_1915_(A)&oldid=55475 (accédée le 11 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.