Stoecklin, Jean (vers 1816-après 1876) et ses descendants

De Une correspondance familiale

Georges Léon Heuchel, cousin germain de Charles Mertzdorff, épouse Élisa Madelaine Stoecklin, à Mulhouse, le 7 janvier 1867. Élisa Madelaine Stoecklin est la fille de Jean Stoecklin et de Élisa Heuchel.

Jean Stoecklin, né vers 1816, négociant, et Élisa Heuchel, née vers 1826, ont quatre enfants nés à Mulhouse :

- Alfred Stoecklin, né le 15 décembre 1846, négociant

- Elisa Madelaine Stoecklin est née le 12 décembre 1847. Les témoins de son mariage avec Georges Léon Heuchel en 1867 sont : Edgar Zaepffel, conseiller de Préfecture à Colmar, âgé de 43 ans ; Pierre Louis Vallée, pharmacien à Cernay, âgé de 27 ans ; Gustave Henri Galland, négociant, âgé de 46 ans, domicilié à Mulhouse ; Léon Duméril, chimiste ; tous sont cités comme « amis des époux ». Elisa Madelaine décède à Mulhouse le 13 janvier 1870, à l’âge de 22 ans.
Georges Léon Heuchel décède quelques jours après son épouse.
Georges Léon Heuchel et Élisa Madelaine Stoecklin ont une fille, Jeanne Heuchel.

- Anne (ou Anna) Stoecklin, née le 11 septembre 1851

- Marie Stoecklin, née le 14 octobre 1859. Le 27 avril 1880 Marie Stoecklin épouse à Épinal Marie Maurice Prudhomme, né à Colmar en 1848, chimiste domicilié à Mulhouse, fils de Napoléon Charles Eugène, ingénieur en chef des ponts et chaussées et de Joséphine Debourge (décédée à la date du mariage). Marie Maurice Prudhomme a au moins un frère, son aîné, Eugène Prudhomme, contrôleur des contributions à Mirecourt.

Jean Stoecklin et Élisa Heuchel s’installent à Épinal en 1876.



Pour citer cette page

« Stoecklin, Jean (vers 1816-après 1876) et ses descendants », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Stoecklin,_Jean_(vers_1816-apr%C3%A8s_1876)_et_ses_descendants&oldid=42322 (accédée le 1 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.