Samedi 26 décembre 1914 (A)

De Une correspondance familiale


Extrait d’une lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin) à son fils Jacques Froissart (mobilisé près d'Angers?) dupliquée pour son fils Louis


Ton papa[1] est rentré hier ayant vu quelques heures Guy[2] qui a passé presque 24 h avec Made[3] à Montdidier. Contre toute attente on a bien voulu lui accorder cette faveur Jeudi. Made arrivée avec son père à Montdidier Lundi y est restée pour attendre Guy pendant que ton papa allait plus loin pour chercher à voir Pierre[4]. Il n'a pu y réussir car Pierre avait déménagé, ce qu'une lettre de lui m'apprenait Mercredi. En outre ton pauvre papa n'a pas trouvé [ ] à la 5e armée l'accueil qu'on lui avait fait au 4e et on ne lui a en aucune façon facilité la recherche de son fils. Il a donc dû s'en aller sans l'avoir vu et n'a été nullement encouragé à recommencer dans l'avenir pareille démarche. Grâce à son uniforme, il a pu user des moyens de locomotion militaires les plus variés et est revenu en 3 h à Paris dans l'auto qui apportait le courrier. Mais tous ses voyages n'avaient pas été aussi rapides et aussi confortables et il est revenu hier soir assez enrhumé. Il était reparti de Paris Jeudi, avec Mme Colmet Daâge[5] pour Montdidier et ils ont passé la soirée avec Guy, eu la messe de 7h ensemble le jour de Noël. L'entrevue a été courte, mais elle aura certainement fait beaucoup de bien à Guy et à Made. On n'a pas trouvé mauvaise mine au pauvre soldat malgré toutes ses fatigues et l'ennui de la vie de tranchées.

[ ] pour quelques temps car [ ] les vacciner [  ]

[ ] il ne sait pas où il va [  ]


Notes

  1. Damas Froissart.
  2. Guy Colmet Daâge.
  3. Madeleine Froissart, épouse de Guy Colmet Daâge et sœur de Jacques et Louis.
  4. Pierre Froissart, frère de Madeleine, Jacques et Louis.
  5. Thérèse Marie Salmon, veuve Georges Alexandre Colmet Daâge.

Notice bibliographique

D’après l’original (papier pelure jaune, collé sur une feuille blanche)

Pour citer cette page

« Samedi 26 décembre 1914 (A). Extrait d’une lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Campagne-lès-Hesdin) à son fils Jacques Froissart (mobilisé près d'Angers?) dupliquée pour son fils Louis », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Samedi_26_d%C3%A9cembre_1914_(A)&oldid=55503 (accédée le 8 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.