Rey de Foresta, Etienne Emilien (1806-1883)

De Une correspondance familiale

Dans leurs lettres, au début des années 1870, les Desnoyers font allusion (sans toujours le nommer) au maire de Montmorency, qui sauve du pillage une partie des collections de Jules Desnoyers. Il s’agit de Etienne Emilien Rey de Foresta.

Etienne Emilien Rey de Foresta est né à Marseille, petit-fils d’un officier d'artillerie (l’ajout de Foresta au patronyme des Rey à la fin du XVIIIe siècle a donné lieu à une controverse). Avocat, administrateur de la Compagnie du PLM et réalisateur du chemin de fer d'Enghien à Montmorency, Etienne Emilien Rey de Foresta est maire de Montmorency. Plusieurs de ses lettres à la Chambre de commerce (1858), rapports, discours prononcés à la distribution des prix de l'école communale (1865, 1875, 1876) sont publiés, ainsi qu’un factum : Note pour servir à la défense de la commune de Montmorency contre M. Desmanèches (1875).



Pour citer cette page

« Rey de Foresta, Etienne Emilien (1806-1883) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Rey_de_Foresta,_Etienne_Emilien_(1806-1883)&oldid=42241 (accédée le 27 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.