Pfeiffer, Georges (1835-1908)

De Une correspondance familiale

Dans le cours de Pauline Roger, Emilie Mertzdorff chante un chœur composé par « M. Pfeiffer » (lettre du 16 février 1879).

Georges Pfeiffer, pianiste, compositeur et critique musical,  est le fils d’Émile Pfeiffer, associé de l'entreprise de fabrication de pianos Pleyel, Wolff et Cie. Après des études au Conservatoire de Paris Georges Pfeiffer poursuit une carrière d'interprète (en particulier de musique de chambre), de critique musical et de compositeur. Georges Pfeiffer écrit des œuvres diverses : opéra, opérette, oratorio, musique orchestrale, œuvres de piano, ballet-pantomime (Cléopâtre). Pour chœur et orchestre, il compose (en 1851) Tristia, compilation de trois œuvres de Berlioz.



Pour citer cette page

« Pfeiffer, Georges (1835-1908) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Pfeiffer,_Georges_(1835-1908)&oldid=42193 (accédée le 26 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.