Octobre, vers 1912-1913

De Une correspondance familiale


Carte de Damas Froissart (Brunehautpré ?) à son fils Louis Froissart (Paris)

Fs-sd-Froissart-191x-10-xx page1.jpgFs-sd-Froissart-191x-10-xx page2.jpg


Si Michel[1] est encore à Paris le 2 novembre[2], il pourrait se procurer chez [] marchands ad hoc et notamment chez Aurouze 8 rue des halles[3] une ½ douzaine de bourses pour Fureter : je n’en ai que 6 et ce n’est pas assez avec nos [terriers] à mille bouches

TSVP

M’apporter aussi (à prendre au [dessus] de la presse) 100 feuilles jaunes doubles pour copie lettre

Notes

  1. Michel Froissart.
  2. Carte non datée, à situer possiblement après l’installation de Louis Froissart à Paris (automne 1912) et avant la guerre.
  3. Depuis 1872, Aurouze est spécialiste dans la lutte contre les nuisibles : dératisation, désinsectisation, désinfection, nettoyage de vide-ordures, dépigeonnisation, taupier.

Notice bibliographique

D’après l’original.

Pour citer cette page

« Octobre, vers 1912-1913. Carte de Damas Froissart (Brunehautpré ?) à son fils Louis Froissart (Paris) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Octobre,_vers_1912-1913&oldid=61005 (accédée le 14 juin 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.

« Sans date » contient un tiret superflu ou d’autres caractères qui ne sont pas valides pour interpréter une date.