Obrist, Joseph ( ?-1895)

De Une correspondance familiale

Dans une lettre du 5 janvier 1874, Félicité Duméril fait allusion à l’arrivée d’un nouveau curé à Morschwiller-le-Bas. Il s’agit de Joseph Obrist.

Joseph Obrist débute probablement comme vicaire à Gundolsheim. Il est ensuite curé à Oberlarg (1863), Wildenstein (1866), Oberentzen (1870), Morschwiller-le-Bas (1873), et, de 1884 jusqu’à sa mort, à Bartenheim.



Pour citer cette page

« Obrist, Joseph ( ?-1895) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Obrist,_Joseph_(_%3F-1895)&oldid=42152 (accédée le 24 avril 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.