Mercredi 30 janvier 1918

De Une correspondance familiale

Carte-lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (mobilisé)

original de la carte-lettre 1918-01-30.jpg original de la carte-lettre 1918-01-30 (adresse).jpg


30 Janvier 18

Mon cher Louis, ce n’est pas que j’aie des nouvelles bien intéressantes à te communiquer, mais pour te tenir au courant des menus faits : Lucie[1] a déballé aujourd’hui 2 cadres[2] capitonnés venant d’Hazebrouck, elle en attend autant de Saint-Omer ; 2 wagons sont en gare et 2 autres partent d’Hazebrouck. Henri[3] a demandé sa permission pour être à cette rude besogne ce qui va éviter bien de la fatigue à Lucie. Ils se trouvent trop riches !... ton papa[4] leur suggère l’idée de meubler des appartements et de les louer. Ils auraient vite fait de rentrer dans leurs frais.

Nous avons reçu des nouvelles de Pierre[5] avant-hier et hier de Michel[6]. Le 1er doit être très près de l’Alsace reconquise, l’autre quitte sans doute le repos.

On fait courir le bruit de la mort de M. Salone. Ce n’est pas encore certain. La nouvelle ayant été publiée dans la Dépêche ses enfants l’ont apprise par des visites et des lettres de condoléances ! J’ai vu lundi Mme le Gallais[7], elle est bien courageuse ; ce pauvre petit Henri qu’elle avait tant soigné lorsqu’il s’est cassé les 2 jambes il y a quelques années ! C’est dur…

On a dit à Elise[8] que Nancy est évacué. Cela donnerait quelque émotion à Pierre[9]. Nous allons peut-être voir arriver la famille D[10] ! Je t’embrasse tendrement mon cher enfant

Emy[11]


Notes

  1. Lucie Froissart, épouse d’Henri Degroote.
  2. Cadre : grande caisse pour les transports par chemin de fer.
  3. Henri Degroote.
  4. Damas Froissart.
  5. Pierre Froissart, frère de Louis.
  6. Michel Froissart, frère de Louis.
  7. Marie Adèle Gabrielle de la Fouchardière, épouse d’Alexandre Le Gallais et mère d’Henri Le Gallais (†).
  8. Elise Vandame, épouse de Jacques Froissart.
  9. Pierre Froissart, frère de Louis.
  10. Les Daum, future belle-famille de Pierre Froissart.
  11. Expéditrice : MmeFroissart 29 rue de Sèvres à Paris.

Notice bibliographique

D’après l’original

Annexe

Aspirant L. Froissart
50e Régiment d’Artillerie 4e Batterie
secteur postal 113

Pour citer cette page

« Mercredi 30 janvier 1918. Carte-lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (mobilisé) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_30_janvier_1918&oldid=53355 (accédée le 14 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.