Mercredi 19 août 1891

De Une correspondance familiale




Lettre de Cécile Milne-Edwards, veuve d'Ernest Charles Jean Baptiste Dumas (Launay près de Nogent-le-Rotrou) à Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (château de Livet dans l'Orne ?)


Fs1891-08-19-page1 Cécile Milne-Edwards-Dumas.jpg Fs1891-08-19-pages2-3 Cécile Milne-Edwards-Dumas.jpg


Mercredi 19 Août[1]

Les peuples heureux n’ayant pas d’histoire, ma chère enfant, je n’ai rien de particulier à te narrer aujourd’hui. On a très bien travaillé hier & même Mimi[2] a eu un 10 pour la lecture, ce qui lui a semblé fort beau & chacun de nous est chargé de te le dire.

Ta lettre ce matin a fait grand plaisir à Jeanne[3] qui t’écrit en ce moment, elle est très sage & raisonnable & désire évidemment qu’on n’ait que de bonnes choses à te dire d’elle.

Il a plu toute la matinée, mais voici le soleil & ton oncle[4] va emporter notre courrier de manière à ce qu’il parte à 1h. Vous verrez par son petit mot que Rigot a quelque peine à trouver ce qu’il vous faut, j’aurais cru cela plus facile dans un pays d’élevage comme celui-ci, mais ce n’est qu’un peu de patience à avoir, évidemment.

Émilie[5] écrit à ton oncle qu’elle nous arrivera le 6 du mois prochain, à moins que le départ de son mari pour les grandes manœuvres[6] ne soit retardé, ce qui n’est guère probable. Black Bess[7] est prête, chère enfant, & comme c’est une personne nerveuse & ne sachant pas attendre je coupe court à cette lettre qui n’ayant aucun intérêt pourrait être encore beaucoup moins longue. Je t’embrasse tendrement & amitiés à ton mari[8].

CME Dumas


Notes

  1. Lettre sur papier deuil.
  2. Probablement Marie Thérèse de Fréville (née en février 1887).
  3. Jeanne de Fréville (née en 1881).
  4. Alphonse Milne-Edwards.
  5. Émilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart.
  6. Les Grandes Manœuvres militaires de 1891 commencent à Vendeuvre (Calvados) le 5 septembre.
  7. Black Bess, jument.
  8. Marcel de Fréville.

Notice bibliographique

D’après l’original.


Pour citer cette page

« Mercredi 19 août 1891. Lettre de Cécile Milne-Edwards, veuve d'Ernest Charles Jean Baptiste Dumas (Launay près de Nogent-le-Rotrou) à Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville (château de Livet dans l'Orne ?) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mercredi_19_ao%C3%BBt_1891&oldid=53337 (accédée le 20 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.