Martin, François (1873-1928)

De Une correspondance familiale


L'abbé François Martin, censeur du Collège Stanislas à Paris, signale par lettres les absences de Louis Froissart à son père Damas Froissart (lettre du Lundi 16 décembre 1912).

François Martin, né à Dracy-Saint-Loup (Saône-et-Loire) en 1873, est le fils d'Ambroise Martin et de Jeanne Buteau. Prêtre, chanoine honoraire, il devient censeur du Collège Stanislas. Puis de 1924 à 1928, il prend la direction de l'établissement, succédant à l'abbé Labourt ; avec l'aide de Théodore Laurent, il procède à l'acquisition de nouveaux terrains, le long de la rue du Montparnasse. François Martin est Officier de la légion d'honneur et croix de guerre.

François Martin décède en son domicile, 22 rue Notre-Dame des Champs, le 6 juillet 1928.



Pour citer cette page

« Martin, François (1873-1928) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Martin,_Fran%C3%A7ois_(1873-1928)&oldid=55891 (accédée le 4 mars 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.