Mallevoue, Ernest de (1806-1879) et ses proches

De Une correspondance familiale

« E de Mallevoue » est l'auteur de lettres (par exemple le 25 février 1878 et en 1880) adressées probablement à Louis Villermé. Cet auteur est probablement Ernest de Mallevoue (autre forme : Ernest Nolet de Malvoüe), plutôt que d’Edmond de Mallevoue.

(Louis) Ernest Nollet de Mallevoue [graphie de l'état civil de Courgeoût] (1806, Bellême -1879, château de Couplehaut), avocat, est propriétaire du château de Couplehaut, sur la commune de Courgeout, près de Mortagne (Orne), dans le diocèse de Sées. Il est le fils de Louis Alexandre Guillaume de Nollet (1777-1866), maire de Courgeout, et d’Étiennette Delphine Jannart de Médemanche (1789-1868).
Ernest de Mallevoue épouse en 1834 (Hélène) Placidie Baril (1813-1881). Ils ont au moins deux enfants :
- (Marie) Berthe de Mallevoue (1845-1909) mariée en 1869 avec Amédée de Terras (1840-1899)
- (Louis) Georges de Mallevoue (1847-1933) épouse Adrienne (Marthe Angélique) Follie (1860, Mertz-1916, Paris) en 1881. Adrienne Follie, née à Metz, est la fille d'Angélique Gané et d'Adrien Follie. Adrien Follie est né en 1825 à Saumur où son père est propriétaire ; polytechnicien (X 1845), il fait une carrière militaire (il devient lieutenant-colonel). Georges de Mallevoue et Adrienne Follie ont trois filles :
Jeanne de Mallevoue (1881-1913)
Madeleine de Mallevoue (1885-1918)
Catherine de Mallevoue (1888-1918).

(François) Edmond de Mallevoue, né dans le Calvados, est le fils de Jean François de Mallevoue (1762-1836), militaire, et d'Aglaé Berthelot de Mézeray (1790-1866).
Edmond de Mallevoue épouse en 1843 Joséphine Louise Victoire Jacobé de Farémont (1823-1900). Ils ont deux fils :
- Albert de Mallevoue, marié en 1881
- Fernand de Mallevoue (1849-1924), chef de bureau à la Préfecture de la Seine, qui épouse en 1876 Clémence Leborne (1857-1946).

Par ailleurs, en 1910, le Bulletin de la Société percheronne d'histoire et d'archéologie mentionne parmi les membres fondateurs et sociétaires : Fernand de Mallevoue [ voir ci-dessus], domicilié à Paris et dans l'Orne ; M. de Mallevoue, à Mortagne ; Georges Nolet de Malvoue [voir ci-dessus], au château de Couplehaut, par Mortagne.



Pour citer cette page

« Mallevoue, Ernest de (1806-1879) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mallevoue,_Ernest_de_(1806-1879)_et_ses_proches&oldid=42074 (accédée le 9 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.