Mabrun, Paul (1803-1872) et son épouse Emma Dreyfus

De Une correspondance familiale



« Mme Mabrun » est reçue à Launay chez les Milne-Edwards avec Mme Brouardel (lettre du 13 octobre 1896). Il s'agit possiblement de la veuve de Paul Mabrun.

Paul Mabrun, d'après le site des Archives nationales, naît le 10 pluviôse an XI (30 janvier 1803) et décède le 6 décembre 1872. En 1848 il est un éphémère préfet de la Vienne, puis Inspecteur général des services administratifs dépendant du ministère de l'intérieur (section des établissements de bienfaisance). En 1849 Paul Mabrun publie une adresse Aux Électeurs de la Vienne et un manuel de Chimie et physiologie végétale appliquées à l'agriculture, essai théorique et pratique sur les assolements et les engrais.

Paul Mabrun, manufacturier parisien, imprime des cartes géographiques (1851) et des dessins industriels muraux (1853).

Le bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationales signale en 1870 une communication de son président, M. Dumas, sur le « Procédé de M. Mabrun pour imperméabiliser les chaussures », ainsi qu'une note de M. Milne-Edwards sur « les propriétés nutritives des substances organiques tirées des os » – indices de rencontres possibles entre ces personnes. Dans le même sens, une bibliographie des industries tinctoriales de 1896 comporte les noms de Mabrun, Brouardel, Dumas, Milne-Edwards – et d'Auguste Duméril.

En 1837, Paul Mabrun épouse à Paris (Julie Gabrielle) Emma Dreyfus. Il n'ont pas d'enfants.

(Eve) Emma Dreyfus, née en 1816 à Strasbourg, décède le 6 mai 1897 à Paris.



Pour citer cette page

« Mabrun, Paul (1803-1872) et son épouse Emma Dreyfus », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mabrun,_Paul_(1803-1872)_et_son_%C3%A9pouse_Emma_Dreyfus&oldid=54652 (accédée le 9 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.