Méjan, Alfred (1815-après 1851)

De Une correspondance familiale

Au début des années 1830, dans ses lettres à son cousin Henri Delaroche, Auguste Duméril donne des nouvelles de leurs anciens condisciples à l’Institution Morin de Fontenay-aux-Roses. Parmi eux, Méjan (lettres du 21 janvier 1831 et du 17 février 1831). Nous faisons l’hypothèse qu’il s’agit d’Alfred Méjan.

(Pierre) Alfred Méjan est le fils de Pierre David Marie Laurent Antoine Méjan. Pierre David Marie Laurent Antoine Mejan (1778, Montpellier-1851, Paris), inspecteur contrôleur des droits réunis, consul général de Suède et de Norvège, est le fils de Laurent Méjan (décédé en 1813) et de Marthe Sophie Tesses. En 1813 Pierre David Marie Laurent Antoine Méjan épouse à Paris Louise Élisabeth Féline (née elle aussi à Montpellier en 1793 et résidant à Paris avec ses parents). Ils ont un fils, Alfred Méjan, né à Paris en 1815, célibataire à la mort de son père en 1851.



Pour citer cette page

« Méjan, Alfred (1815-après 1851) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=M%C3%A9jan,_Alfred_(1815-apr%C3%A8s_1851)&oldid=59849 (accédée le 26 mai 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.