Lundi 18 janvier 1915

De Une correspondance familiale

Télégramme de Damas Froissart (Cognac) à son fils Louis Froissart (hôpital d'Angoulême)

original du télégramme 1915-01-18.jpg


Cognac charente  837  55 18   18h[1]

Trouvant pas legentil[2] qui est camp courtine et rentre ici jeudi comme laure[3] je continue sur niort et angers télégraphie moi brissac[4] poste restante demain soir nouvelles très exactes viendrai faire par probablement te revoir après cette excursion même si tu me réclames pas.

Commandant froissart.


Notes

  1. L’entête du télégramme en précise l’origine, le numéro, le nombre de mots, le quantième du mois, l’heure.
  2. Jules Legentil.
  3. Laure Froissart, épouse de Jules Legentil.
  4. Actuellement Brissac Quincé (Maine-et-Loire).

Notice bibliographique

D’après l’original

Annexe

Froissart du 41e

Artillerie hôpital n° 2

école St-Paul Angoulême

Pour citer cette page

« Lundi 18 janvier 1915. Télégramme de Damas Froissart (Cognac) à son fils Louis Froissart (hôpital d'Angoulême) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_18_janvier_1915&oldid=52775 (accédée le 14 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.