Lundi 12 avril 1880 (B)

De Une correspondance familiale


Lettre de Marie Pauline Louise Target (épouse de Louis Joseph Buffet) (Paris) à Marie Mertzdorff (Paris)


original de la lettre 1880-04-12B pages 1-4.jpg original de la lettre 1880-04-12B pages 2-3.jpg


Ma bien chère Marie[1],

Laissez-moi vous offrir un tout petit et trop modeste souvenir qui, par son caractère religieux, répond seul à toutes mes pensées sur vous depuis [quelques] mois. [C’est] un souvenir de 1ère communion, direz-vous. Peut-être – mais [que]

Que pour une âme telle que la vôtre ces deux grands [ ] ressemblent [ ] au souvenir de votre première communion [ ] de savoir toujours, quand lundi vous allez lui répéter les mêmes promesses, mêmes [ ] en vous appuyant sur le compagnon[2] que le bon Dieu lui-même vous a choisi pour partager toutes vos joies, traverser avec [ ] les jours d’épreuves en les adoucissant par son affection, vous soutenir dans tous vos desseins et toujours [ ] même but.

C’est ainsi, chère petite amie que je comprenais le mariage il y a 19 ans presque jour pour jour ; c’est ainsi que je le vois encore et je ne doute pas vous connaissant [ ] Je vous connais, que [ ] aussi avec un esprit à la fois calme et doux.

Avec ces dispositions, soyez assurée que toujours vous bénirez Dieu en voyant revenir ces deux dates que je me suis permis de [réunir].

Vous pouvez en croire une vieille amie qui vous aime et qui a beaucoup prié pour tous les deux.
M. Buffet
Lundi 12 avril


Notes

  1. Cette lettre sur papier-deuil est peu lisible.
  2. Marie Mertzdorff va épouser Marcel de Fréville.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Lundi 12 avril 1880 (B). Lettre de Marie Pauline Louise Target (épouse de Louis Joseph Buffet) (Paris) à Marie Mertzdorff (Paris) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Lundi_12_avril_1880_(B)&oldid=40233 (accédée le 8 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.