Labarraque, Philippe (1811-1879) et son frère Alfred Gabriel

De Une correspondance familiale

Les cousins Auguste Duméril (à Paris), né en 1812, et son cousin germain Henri Delaroche (au Havre), né en 1816, échangent des nouvelles de leurs condisciples à la pension de M. Morin à Fontenay-aux-Roses. Ainsi, en 1831, Auguste Duméril demande : « Il paraît que tu te trouves assez souvent avec Labarraque jeune : est-ce un bon garçon ? Et l’aîné, que fait-il ? » (lettre du 17 février 1831). « Labarraque jeune » est Alfred Gabriel Labarraque et « l’aîné », Philippe Labarraque, petits-fils de François Labarraque.

François Labarraque (1733-1802) est un négociant des Pyrénées Atlantiques (Oloron-Sainte-Marie), marié à Christine Sousbiele (1743-1781). Ils ont trois fils :

1- Michel LABARRAQUE (1765, Oloron-Sainte-Marie-1838, Le Havre). Négociant, il épouse Louise Sophie Athanaïse Lefevre (1785, Lisbonne-1846) en 1808 à Lisbonne au Portugal, puis en 1809 en France. Ils ont au moins deux fils, dont il est question dans la lettre citée ci-dessus :

  • (Michel Nicolas) Philippe Labarraque, né et décédé à Paris (1811-1879). Il dirige la compagnie d'assurances maritimes Le Phare. En 1843 il épouse Louise Marie Félicité Gautier (1823-1875)
  • Alfred Gabriel Labarraque, né au Have en 1815. En 1850 il épouse  Élise Augustine Virginie Alliment.

2- Gabriel Labarraque

3- Antoine Germain Labarraque (1777-1850), pharmacien à Paris. En 1808 il épouse Adélaïde Françoise Isabelle Vaudé (1784-1876). Ils ont deux enfants :

  • Marie Louise Adélaïde Labarraque (née en 1808)
  • Henri Félix Hilaire Labarraque (1810-1885), médecin.



Pour citer cette page

« Labarraque, Philippe (1811-1879) et son frère Alfred Gabriel », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Labarraque,_Philippe_(1811-1879)_et_son_fr%C3%A8re_Alfred_Gabriel&oldid=60411 (accédée le 17 avril 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.