Lélut, Louis Francisque (1804-1877)

De Une correspondance familiale

Ce médecin fréquente la maison des Duméril au début des années 1840.

Louis Francisque Lélut soutient à Paris sa thèse de médecine (Études anatomiques sur l'épithélium, 1827) et devient médecin des aliénés à Bicêtre puis à la Salpêtrière. En 1844 il est membre de l’Institut (sciences morales et politiques) et en 1863, de l’Académie de médecine. Il est inspecteur général de l'enseignement (1854).

A la suite du livre remarqué : Du démon de Socrate, spécimen d'une application de la science psychologique à celle de l'histoire (1836), il publie divers ouvrages sur la phrénologie : Qu'est-ce que la phrénologie ? (1837) ou Rejet de l'organologie phrénologique de Gall et de ses successeurs (1843).

Elu député en 1848 et en 1857, il fait partie de la majorité gouvernementale et présente des rapports sur les forêts, les eaux minérales, etc.



Pour citer cette page

« Lélut, Louis Francisque (1804-1877) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=L%C3%A9lut,_Louis_Francisque_(1804-1877)&oldid=42036 (accédée le 12 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.