Kitaibel, Pál (1757-1817)

De Une correspondance familiale

Dans sa lettre du 6 décembre 1834, André Marie Constant Duméril mentionne le nom de Kitaibel. Botaniste et chimiste hongrois, formé à l’université de Buda, Pál Kitaibel devient professeur et enseigne ces deux disciplines à Pest. Outre des travaux sur la flore et l’hydrographie de la Hongrie, il découvre en 1789 un corps simple, le tellure, presque simultanément avec Franz Joseph Müller von Reichenstein (1740-1825).

Il est notamment l’auteur, avec Franz de Paula Adam von Waldstein, de Descriptiones et icones plantarum rariorum Hungariae, en trois volumes, Vienne, 1802–1812.



Pour citer cette page

« Kitaibel, Pál (1757-1817) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Kitaibel,_P%C3%A1l_(1757-1817)&oldid=41967 (accédée le 8 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.