Jeudi 31 octobre 1867

De Une correspondance familiale

Lettre de Charles Mertzdorff (Paris) à sa fille Marie Mertzdorff (Vieux-Thann)

original de la lettre 1863 -10-31.jpg


Ma chère Mimi[1]

Une bonne lettre de toi fait toujours plaisir, tu me donnes de si bons détails de tout ce qui se passe à Vieux-Thann que je t’en remercie.

Petit Jean[2] vient de partir avec sa maman[3], il aimerai bien vous voir & jouer avec vous, il est réellement très gentil & vous auriez du plaisir avec lui.

Tu soigneras bien ta bonne petite Founie[4]. Elle aura reçu ma lettre, mais quoique cela, tu l’embrasseras bien. A Maman[5] tu donneras un gros bec pour moi.

Tante Aglaé[6] n’est pas sortie aujourd’hui elle a rangé avec Oncle Alphonse son laboratoire ; tu sais, toi, comment cela se fait.

Voilà 2 jours que je reste tout le temps à l’Exposition, j’ai revu, en passant, les belles poupées que vous avez tant admirées. Mais ce que nous n’avions pas vu ce sont tous les joujoux de Nuremberg. j’aurais bien voulu vous avoir avec moi.

Oncle & tante Auguste[7] vous embrassent bien & tante Adèle[8] aussi. la petite Marie Soleil a bien grandi depuis que vous l’avez vue. Mais elle ne sait pas encore parler.

Me voilà au bout de mon papier, bien vite je t’embrasse de tout mon cœur

ton papa

Charles Mertzdorff

tu voudras bien chère Mimi remettre la lettre qui se trouve dans la tienne à petite Maman


Notes

  1. Cette lettre non datée est à situer pendant le séjour de Charles Mertzdorff à Paris, à l’époque de la clôture de l’Exposition universelle de 1867, possiblement le jeudi 31 octobre.
  2. Jean Dumas.
  3. Cécile Milne-Edwards, épouse d’Ernest Charles Jean Baptiste Dumas.
  4. Emilie Mertzdorff, sœur de Marie.
  5. Eugénie Desnoyers, épouse de Charles Mertzdorff.
  6. Aglaé Desnoyers, épouse d’Alphonse Milne-Edwards.
  7. Auguste Duméril et son épouse Eugénie Duméril.
  8. Adèle Duméril, leur fille, épouse de Félix Soleil et mère de Marie Soleil.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Jeudi 31 octobre 1867. Lettre de Charles Mertzdorff (Paris) à sa fille Marie Mertzdorff (Vieux-Thann) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_31_octobre_1867&oldid=52361 (accédée le 15 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.