Jeudi 23 janvier 1919

De Une correspondance familiale

Lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (mobilisé)

original de la lettre 1919-01-23.jpg


23 Janvier

Mon cher Louis,

Pierre[1] et Antoinette[2], additionnés de Michel Daum viennent d’arriver. C’est une surprise car nous ne les attendions pas si tôt. Il paraît que nous n’avons pas compris ce que Pierre a écrit ou eu l’intention d’écrire. Mais nous sommes très contents comme cela, comme bien tu penses. Ils sont ici pour une dizaine de jours et verront donc les Jacques[3] qui, partis ce matin pour Douai, reviendront de Saint-André Mercredi et les Degroote[4] qui arrivent à 10 personnes Mercredi soir. Il va sans dire que Michel Daum ne fait que passer il part demain matin.

Nous nous réunissons pour t’envoyer les amitiés les meilleures.

Nous avons M. l’Abbé[5] qui a convoyé du matériel et l’a perdu ! Il sera démobilisé Lundi.

Emy


Notes

  1. Pierre Froissart, frère de Louis.
  2. Antoinette Daum, fiancée de Pierre Froissart.
  3. Jacques Froissart, son épouse Elise Vandame et leurs fils : Jacques Damas, Marc et Claude Froissart.
  4. Henri Degroote, ses proches et des employé(e)s de maison.
  5. L’abbé Porterat.

Notice bibliographique

D’après l’original

Annexe

Lieutenant Froissart
50e Régiment d’Artillerie
EMACD
secteur postal 113

Pour citer cette page

« Jeudi 23 janvier 1919. Lettre d’Emilie Mertzdorff, épouse de Damas Froissart (Paris) à son fils Louis Froissart (mobilisé) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Jeudi_23_janvier_1919&oldid=53725 (accédée le 19 août 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.