Guyot, Charles (1851-1921)

De Une correspondance familiale


Charles Guyot fait partie des relations de Damas Froissart dans le Pas-de-Calais. Celui-ci assiste à son enterrement en 1921.

Charles (Théophile) Guyot, né en 1851, est le fils de Théophile Alfred Guyot, commis marchand de vin à Charenton (Val-de-Marne) et de Françoise Adèle Narcisse Previeux. En 1875, à Maresquel, Charles Guyot épouse Marthe Laure Alexandrine Laligant (née en 1855). Il porte parfois le nom de Charles Guyot-Laligant. Ils ont trois enfants, Geneviève Adèle Clémence Guyot, Marcel Paul Guyot (1878-1970) et Laure Marthe Jeanne Guyot.

Charles Guyot, officier lors de la campagne 1870-1871, capitaine de l’armée territoriale, reprend l'entreprise de fabrication de papier de son beau-père Paul Laligant. Il est également agriculteur et introduit la distillation du cidre dans le Pas-de-Calais.

Charles Guyot est conseiller général du Conseil général du Pas-de-Calais(1886) puis vice-président. Il est également président de la société d'agriculture de l'arrondissement de Montreuil (c’est à ce titre que Damas Froissart l’interpelle : lettre du 15 avril 1918), et président du groupe des fabricants de papier du Nord de la France.

Charles Guyot est maire de Maresquel (1904-1921) et son fils, Marcel Paul Guyot, lui succède (1924-1929). Son fils lui succède également à la présidence du club hippique au Touquet-Paris-Plage.


Pour citer cette page

« Guyot, Charles (1851-1921) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Guyot,_Charles_(1851-1921)&oldid=56635 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.