Gmelin, Johann Friedrich (1748-1804)

De Une correspondance familiale

Dans sa lettre du 14 septembre 1834, André Marie Constant Duméril mentionne le nom de Gmelin. Né à Tübingen, Johann Friedrich Gmelin appartient à une dynastie de scientifiques qui compte plusieurs naturalistes. Après son diplôme de médecine obtenu à 21 ans, il entreprend un voyage aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Autriche. Il devient professeur de médecine à Tübingen en 1772, l'année suivante il prend également la chaire de philosophie et de médecine à Göttingen et, en 1775, il tient la chaire de chimie, de botanique et de minéralogie.

Gmelin n'est pas, à proprement parler, un zoologiste. Il publie surtout des travaux de chimie mais il supervise, entre 1788 et 1793, la 13e édition du Systema Naturae de Carl von Linné qu'il enrichit de nombreux ajouts ou modifications.



Pour citer cette page

« Gmelin, Johann Friedrich (1748-1804) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Gmelin,_Johann_Friedrich_(1748-1804)&oldid=41895 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.