Fischer, Paul Henri (1835-1893)

De Une correspondance familiale

Emilie Mertzdorff raconte : « Le soir il y a eu M. Marion de Marseille, M. Fisher et M. Vaillant à dîner ; le dîner a été très amusant et égayé surtout par les souvenirs de ces Messieurs sur leur campagne de dragages [sur le Travailleur], leurs descentes dans les ports espagnols, la saleté de leurs habitants et enfin la course de taureau dont ils étaient tous aussi dégoûtés qu’oncle [Alphonse Milne-Edwards]. Ils ont passé leur soirée à organiser l’expédition de l’année prochaine sur la Méditerranée. » (lettre du 15 décembre 1880).

Paul Henri Fischer est parisien. Docteur en médecine (1863), paléontologue, il est en poste au Muséum national d'histoire naturelle de Paris à partir de 1861.
Paul Henri Fischer est le père d'Henri Fischer (1865-1916), lui aussi zoologiste : docteur en sciences naturelles (Paris, 1892), malacologiste. Il est chef des travaux pratiques de zoologie à la faculté des sciences.  

Paul Henri Fischer publie en particulier : Faune conchyliologique marine du département de la Gironde et des côtes du sud-ouest de la France (1865-1869) ; Recherches sur les reptiles fossiles de l'Afrique australe (1870) ; De l'Adoption d'une langue scientifique internationale, rapport présenté à la Société zoologique de France (juin 1888) ; et, en collaboration avec plusieurs auteurs, dont Alphonse Milne-Edwards : Expéditions scientifiques du "Travailleur" et du "Talisman" pendant les années 1880-1883 (1891-1900).



Pour citer cette page

« Fischer, Paul Henri (1835-1893) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Fischer,_Paul_Henri_(1835-1893)&oldid=41854 (accédée le 8 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.