Faye, Hervé (1814-1902)

De Une correspondance familiale

En 1882 Émilie Mertzdorff et Henri Milne-Edwards assistent à la Sorbonne au cours donné par l'astronome Hervé Faye (lettre du 14 janvier 1882).

Hervé Faye est le fils d'Hervé Charles Antoine Faye (1763-1825), ingénieur des Ponts-et-Chaussées et membre de l'Expédition d'Égypte. Hervé Faye suit des cours à l’École Polytechnique (1832), travaille en Hollande comme ingénieur, puis reprend des études de sciences. En 1842, il entre à l'observatoire de Paris avec l'appui de François Arago. Hervé Faye enseigne la géodésie et l'astronomie à l'École polytechnique (1848-1854), puis l'astronomie à Nancy, nuançant fortement les idées développées par Laplace. En 1847, Hervé Faye est élu membre de l'Académie des sciences, dont il est président en 1872. Il préside le Bureau des longitudes en 1876.

Hervé Faye est le traducteur de l'ouvrage d'Alexandre de Humboldt (1769-1859) Cosmos, essai d'une description physique du monde (1846-1848). Il est l'auteur de Leçons de cosmographie rédigées d'après les programmes officiels (1852) ; Cours d'astronomie (1873) ; Cours d'astronomie nautique (1880) ; Sur l'origine du monde : théories cosmogoniques des anciens et des modernes (1884) ; Sur les tempêtes, théories et discussions nouvelles (1887) ; Nouvelle étude sur les tempêtes, cyclones, trombes ou tornados (1897) – ouvrages plusieurs fois réédités.

[On trouvera une chronologie de la vie et de l’œuvre d'Hervé Faye par Francis Beaubois, Guy Boistel, Stéphane Le Gars, Colette Le Lay : http://www.sabix.org/bulletin/sabixb55.htm#chrono]

Notes




Pour citer cette page

« Faye, Hervé (1814-1902) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Faye,_Herv%C3%A9_(1814-1902)&oldid=42934 (accédée le 5 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.