Etienne, Jean Baptiste (1795-1866) et ses proches

De Une correspondance familiale

Dans son journal, Auguste Duméril mentionne des membres de la famille Étienne, qui est liée aux Say.

Jean Baptiste Étienne, né à Nantes en 1795, est raffineur de sucre dans cette ville, où il décède en 1866. En 1821 il épouse Sophie Desnoues-Derouët (1804-1888). Le couple a quatre enfants :

1= Fanny Étienne (1823-1864). Elle épouse en 1843 Achille Say (1812-1858), raffineur de sucre. Ils ont sept enfants :

  1. Marie Say (1846-1878), qui épouse Ernest Arnous-Rivière en 1865
  2. Hippolyte Say (1847-1849)
  3. Louise (Marie Octavie) Say (1849-1902), qui épouse Léonce Arnous-Rivière en 1867
  4. Édouard Say (1850-1905)
  5. Achille Say (1851-1922)
  6. Gabriel Say (1853-1856)
  7. Baptistine Say (1855-1916) ; qui, en 1877, épouse Louis (Dieudonné) de Ghaisne de Bourmont (1848-1921).

2= Émile Étienne (1824-1895)

3= Gustave Mathurin Étienne (1828-1873)

4= Octavie Étienne (1831-1902). En premières noces, en 1849, elle épouse Louis Octave Say (1820-1857), frère d'Achille, raffineur de sucre. Ils ont trois fils : Raoul Say (1851-1881) ; Louis Jean Baptiste Say (1852-1915), explorateur ; Octave Say (1855-1887).

En secondes noces Octavie Étienne épouse en 1866 Eugène Janvier de la Motte (1823-1884), député de l'Eure.



Pour citer cette page

« Etienne, Jean Baptiste (1795-1866) et ses proches », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Etienne,_Jean_Baptiste_(1795-1866)_et_ses_proches&oldid=59508 (accédée le 19 avril 2024).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.