Double, François Joseph (1776-1842)

De Une correspondance familiale

Ce médecin fait partie des relations professionnelles d’André Marie Constant Duméril et de son fils Auguste.

Né dans le Tarn-et-Garonne, Double fait ses études à Montpellier puis vient à Paris vers 1803. Praticien renommé, il publie : Traité du croup (1811), Séméiologie générale, ou Traité des signes et de leur valeur dans les maladies (1811-1822), et divers rapports, en particulier sur les épidémies. Il est élu membre de l'Académie des sciences en 1832 (section de médecine et chirurgie) ; il est membre de l'Académie royale de médecine. Il est marié avec Elisabeth Caroline Pelletier ; leur fils Joseph Louis Léopold, né en 1812, entre à l’Ecole polytechnique en 1831. En 1831 la famille Double habite quai Voltaire.



Pour citer cette page

« Double, François Joseph (1776-1842) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Double,_Fran%C3%A7ois_Joseph_(1776-1842)&oldid=41804 (accédée le 27 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.