Dimanche 31 décembre 1848

De Une correspondance familiale

Lettre de vœux du petit Léon Duméril à ses grands-parents paternels

original de la lettre 1848-12-31.jpg


Mon cher bon-papa et ma chère bonne-maman[1]

je profite du jour de l’an pour vous exprimer tous mes remerciements que je dois vous faire car vous avez toujours cherché à me faire plaisir, vous avez toujours été si bon pour moi, vous m’avez tant de fois promené : oh ! oui vous m’avez été agréables en tous temps, j’en suis bien reconnaissant, je vous l’assure.

adieu mon cher bon-papa et ma chère bonne-maman je vous embrasse autant que je vous aime votre petit-fils

léon duméril

à l’âge de 8 ans

31 décembre 1848.


Notes

  1. André Marie Constant Duméril et Alphonsine Delaroche.

Notice bibliographique

D’après l’original

Pour citer cette page

« Dimanche 31 décembre 1848. Lettre de vœux du petit Léon Duméril à ses grands-parents paternels », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Dimanche_31_d%C3%A9cembre_1848&oldid=39641 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.