Cuvinot, Pierre Marie (vers 1880-1904) et ses proches

De Une correspondance familiale


Émilie Mertzdorff-Froissart annonce la mort « d’un tout jeune lieutenant du 15e sortant de Fontainebleau, M. Cuvinot, fils du sénateur de l’Oise » dans l’accident de la Chapelle (lettre du Samedi 24 décembre 1904). Il s'agit de Pierre Marie Cuvinot, fils de Paul Cuvinot.

Paul Cuvinot (1837-1920) est le fils de Louis Joseph Cuvinot et d’Alexandrine Julie Norest. Après des études à l'École polytechnique (X 1855) et aux Ponts et chaussées, il exerce comme ingénieur hydrographique dans le Doubs en 1860 puis à Nantes et à Paris durant la guerre franco-prussienne. Après la guerre, il remplit les fonctions d'ingénieur à Saint-Dizier. En 1876, il dirige le service de la navigation de la Seine et des ponts de Paris, et devient l'année suivante chef de cabinet du ministre des travaux publics. Élu sénateur de l'Oise en 1879, il se spécialise dans les questions de transport ferroviaire et de retraites.

*

Le fils de Paul Cuvinot, Pierre Marie Cuvinot, meurt dans « l’accident de la Chapelle ». D’après les journaux, « le 23 décembre 1904, à 23 heures 10, à Paris, deux kilomètres avant la gare du Nord, au niveau de la gare de La Chapelle, le rapide venant de Lille, arrêté dans le brouillard, est tamponné à 60 km/h par un train de marée venant de Boulogne, qui pulvérise son fourgon de queue et sa dernière voiture. L'accident fera quatorze morts et une vingtaine de blessés. »


Pour citer cette page

« Cuvinot, Pierre Marie (vers 1880-1904) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Cuvinot,_Pierre_Marie_(vers_1880-1904)_et_ses_proches&oldid=54859 (accédée le 31 janvier 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.